Cabinet Boyer PACTE VERT POUR L’EUROPE – Que dit le nouveau plan d’action de la Commission Européenne pour le développement de la production biologique ?

PACTE VERT POUR L’EUROPE – Que dit le nouveau plan d’action de la Commission Européenne pour le développement de la production biologique ?

22 avril 2021

Basé sur les résultats du dernier plan d’action qui vient de s’achever (2014-2020) et de la consultation publique qui a eu lieu de septembre à novembre 2020, le nouveau plan d’action pour le développement de l’agriculture biologique a été présenté par la Commission Européenne le 25 mars dernier.

Le but du Pacte Vert Européen ou « European Green Deal » est d’atteindre une Europe climatiquement neutre et économiquement durable pour 2050.

L’agriculture biologique y joue un rôle primordial.

Le principal objectif du nouveau plan d’action 2021-2027 est d’obtenir 25% de la surface agricole en culture biologique d’ici 2030, conformément à la stratégie « de la ferme à la table ».

Cela étant dit, chaque état membre est invité, en parallèle aux objectifs fixés dans les plans relevant de la PAC, à établir un plan national spécifique en fonction de sa situation et de ses particularités.

En effet, si 8.5% de la surface agricole européenne est actuellement en Bio, des écarts importants persistent entre les différents pays, allant de 0.5% à plus de 25% dans le meilleur des cas.

Le nouveau plan s’articule autour de 3 axes et de 23 actions qui visent à :

  • Encourager la consommation de produits biologiques
  • Accroître la production bio
  • Améliorer la contribution du secteur en matière de durabilité.

Petit tour d’horizon, non exhaustif, de chacun de ces 3 axes :

Axe 1 – Alimentation et produits biologiques pour tous : stimuler la demande et à assurer la confiance du consommateur

8 actions permettront de mieux informer les consommateurs, de communiquer sur le logo européen et sur la production biologique, de promouvoir la consommation de produits bio au sein des ménages mais aussi dans le secteur public, comme dans les cantines scolaires.

Cet axe prévoit également des actions contre la fraude, des améliorations du système de traçabilité via une numérisation plus poussée, ainsi qu’un plus grand encouragement des initiatives dans le secteur privé.

Axe 2 – En route vers 2030 : stimulation de la conversion et renforcement de la chaîne de valeur

9 actions seront poursuivies à travers la PAC mais aussi l’implication de chaque état membre pour le développement de l’agriculture biologique sur son propre territoire.

Le but est de : partager les connaissances et pratiques, soutenir la recherche et l’innovation, publier des rapports sur l’état d’avancement de la production et sur l’importation des pays-tiers, améliorer traçabilité et transparence, faciliter la certification pour les groupements d’agriculteurs et encourager la création de filières locales et courtes.

Il est également question dans cet axe de soutenir l’alimentation animale en l’aidant à se procurer des sources de protéines, vitamines et autres additifs mais également d’encourager le secteur de l’aquaculture biologique, secteur récent qui présente un potentiel de développement important.

Axe 3 – Faire du Bio un exemple : améliorer la contribution de l’agriculture biologique à la durabilité

Les 6 dernières actions viseront notamment à améliorer le bien-être animal, garantir la disponibilité des semences biologiques, réduire l’empreinte carbone du secteur, réduire l’utilisation des matières plastiques, de l’eau et de l’énergie.

Afin de mieux sensibiliser l’opinion à l ‘agriculture biologique, l’Union Européenne prévoit par ailleurs l’organisation d’une Journée Bio !

Pour obtenir le texte intégral du Plan d’action, veuillez cliquer sur ce lien https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/food-farming-fisheries/farming/documents/com2021_141_act_organic-action-plan_en.pdf






      
retour